IMG_3318

 

A capella

Là où dorment les roses, en un herbeux tapis
Soulignant la beauté de ces reines pourprées
Se repose mon cœur accordé à la nuit
Pour un instant de paix en le beau échoué.

Là où vole le vent, sur les plus hautes cimes
Des titans végétaux, colosses de verdure,
Est cette canopée où je cherche mes rimes,
Celle où nous sommes nés, où nous étions purs.

Là où s'agite l'eau, en l'orage qui gronde,
Prévenant la nature avant de déchaîner
Sa sauvage fureur, mon être s'ouvre au monde

Là où la terre est reine, en le prisme des âmes
Touchées par un instant où s'offre sa beauté,
Est cette poésie me brûlant de sa flamme.

Le 06/05/15